Le sommeil, élément essentiel d’une bonne santé

Avoir un bon sommeil est crucial pour être en bonne santé. Mais ce n’est pas toujours facile d’en conserver un de qualité. 

En France, un tiers de la population déclare avoir des troubles du sommeil. 

Pourtant le sommeil a un rôle fondamental sur notre organisme et conditionne notre état physique et psychique. 

Pourquoi dort-on ? 

La réponse la plus évidente est que nous avons besoin de repos après nos longues journées. Mais c’est une réponse trop réductrice !

Tout d’abord il faut savoir qu’il existe deux types de cycles de sommeil, le sommeil lent profond et le sommeil paradoxal, chacun ayant une utilité distincte. 

Le sommeil lent profond est le plus réparateur, durant l’une de ses phases, les activités cérébrale, cardiaque et respiratoire étant au plus bas. Durant ces phases de sommeil lent profond, les tissus se régénèrent notamment grâce à l’action de l’hormone de croissance, et le foie stocke le glucose nécessaire au bon fonctionnement de l’organisme. 

Durant le sommeil paradoxal, le cerveau fonctionne quasiment comme lorsque nous sommes éveillés alors que le corps est totale inerte. Même si cette phase de sommeil reste encore mystérieuse pour les chercheurs, il semblerait qu’elle permette la récupération psychique. 

Plus généralement nous savons que le sommeil a un impact sur la concentration, l’humeur, mais aussi sur l’apprentissage et la consolidation de la mémoire.

Quelles sont les causes des troubles du sommeil ?

Avant de parler de troubles du sommeil, il faut souligner un phénomène très actuel, le manque de sommeil. Des études menées montrent que les adultes dorment en moyenne 7h13 par nuit contre 8h de sommeil recommandé. Ce manque de sommeil est dû à l’évolution des modes de vies et n’a d’autre solution que celle d’y porter plus d’attention et d’y remédier à l’échelle personnelle. 

A cela viennent s’ajouter des troubles du sommeil qui peuvent être dû à des causes internes stress, insomnie, syndrome d’apnée obstructive, prise de médicaments ou externes bruit, lumière, température excessive, rythme du conjoint différent du nôtre, horaires de travail décalés …

La cause externe, présentée comme le fléau de notre époque, touchant tous les âges, est l’utilisation d’écrans avant de se coucher. La lumière bleue émise par les écrans vient dérégler notre organisme et provoquer des difficultés d’endormissement. Ainsi, après la quantité de sommeil, c’est la qualité qui est impactée. 

Quelles conséquences sur la santé ?

 Un gros manque de sommeil peut avoir des conséquences physiques et psychiques. 

La conséquence la plus perceptible est la sensation de fatigue. Mais elle est loin d’être la seule. 

Le manque et les troubles du sommeil, sont à l’origine d’un allongement du temps de réaction, de troubles de l’humeur (irritabilité), d’une exacerbation de maladies mentales, de difficultés d’apprentissages et de mémorisation, d’un risque d’obésité plus élevé, de défenses immunitaires plus faibles et d’une tendance à l’apparition de maladies bénignes plus fréquente, voire même d’un terrain favorable aux maladies graves. 

Quelles solutions pour retrouver un sommeil de qualité ?

Comme déjà évoqué plus haut dans l’article, le manque de sommeil ne peut être solutionné que par la volonté de la personne elle même à s’écouter davantage et à modifier ses habitudes pour répondre au mieux à ses besoins. Pour ce qui est de la qualité du sommeil, la première chose à faire et d’être attentif au signe de fatigue envoyé par notre corps et préférer se coucher lorsqu’ils apparaissent plutôt que de lutter. Le sommeil demande également une certaine préparation, une mise en condition. Vous l’aurez compris, il est préférable de lire un bon livre plutôt que de regarder un écran. Il convient également de faire un bon repas pour que la faim ne vienne pas vous tirer du lit en pleine nuit.

Malheureusement ces quelques bonnes pratiques ne suffisent pas toujours. Certaines personnes ne voient pas d’autres solutions que de recourir à des médicaments. Cependant ses substances chimiques, comme la mélatonine, sont néfastes pour l’organisme, source d’effets secondaires indésirables et présentent un fort risque d’accoutumance. 

Si les troubles du sommeil sont trop lourds et handicapants, il est préférable et plus sain d’opter pour un recours aux plantes. GOA sommeil apporte une réponse 100% naturelles et sans risque d’accoutumance. Avec leur double action, les gélules GOA assurent un endormissement facilité grâce à l’action immédiate et un sommeil de qualité grâce à l’action progressive. 

La clé d’un bon sommeil, positif pour la santé est l’écoute de soi. Rien ne sert de lutter, il faut trouver son rythme et tâcher de le respecter. Et si le sommeil devient indomptable, mieux vaut faire confiance à la nature pour nous donner un coup de pouce plutôt qu’à des substances chimiques.