Transit : conseils pour une alimentation adaptée et recours aux plantes

Phase de constipation ou de diarrhée, votre transit intestinal vous joue parfois des tours ! Le transit est intimement lié à notre alimentation et à notre digestion. Il convient donc de faire attention à toutes ces choses pour ne pas être tourmenté par nos intestins !

 

        Causes des troubles du transit :

Un mauvais transit est très souvent dû à une mauvaise alimentation ou le stress. Mais il faut tout de même y faire attention et être vigilant car il peut aussi être le signe d’affections plus sérieuses qui doivent faire l’objet d’un suivi médical et de soins appropriés.

  Si l’on entre dans les détails, voici quelques facteurs aggravant de la constipation :

- Un alitement prolongé suite à une opération ou une longue maladie par exemple.

- Le manque d'exercice, nous le verrons le sport favorise un bon transit.

- Trop faible quantité de boissons, en somme un corps déshydraté, ou mal hydraté.

- Une alimentation déséquilibrée ou trop pauvre en fibres apportées par les céréales, les légumes et les fruits.

- Une mastication insuffisante des aliments.

- Se retenir d’aller à la selle.

Et ceux qui peuvent expliquer la diarrhée :

- Les intestins n’absorbent pas correctement le liquide contenu dans les selles.

- Un transit intestinal trop rapide.

- Un apport anormal d’eau et de sels minéraux arrivant du corps par la paroi intestinale.

- Une alimentation trop riche en aliments liquides, en fruits et légumes crus et riches en eau, ou trop acide.

 

 

        Une alimentation adaptée :

Les recommandations alimentaires découlent directement des causes que nous venons d’évoquer.

Boire pour hydrater le corps et donc les selles est le conseil le plus essentiel.

Le second n’est pas toujours facile à appliquer mais il consiste à ne pas retenir les selles au risque de créer des « bouchons » d’autant plus difficiles à évacuer.  

Nous avons dit que le stress peut être un facteur aggravant du mauvais transit. En effet il agit sur le travail de l’intestin, il l’active ou le ralentit ce qui entraîne chez certains des crises de diarrhée et chez les autres plutôt une constipation. Il faut donc tenter d’éviter les sources de stress ou au moins essayer de s’apaiser d’une manière ou d’une autre (les plantes par exemple, sont là aussi pour ça !).

La prise des repas doit se faire à heures régulières. Notre organisme à besoin d’un rythme et de repères pour fonctionner correctement. L’appareil digestif ne fait pas exception. Ces repas doivent être pris dans le calme et la mastication doit également faire l’objet de toute votre attention. Elle est essentielle car elle est la première étape d’une bonne digestion des aliments et va donc faciliter le travail par la suite de tout l’appareil digestif y compris les intestins. La composition des repas doit être variée. En effet une alimentation variée assure de ne manquer de rien et maintient la qualité du microbiote qui garantit le bon état de l’intestin. Cette alimentation variée doit contenir des fibres, 20g par jour comme l’avoine, les pruneaux, l’orge, le sarrasin ou encore les agrumes, qui sont les plus facile à digérer.

Enfin, il est recommandé de pratiquer une activité physique régulière car le sport effectué un réel massage naturel du ventre est notamment du colon. Cela peut être complété par un massage quotidien de 5 à 10 minutes pour aider à activer l’intestin.

 

        Les plantes peuvent nous aider, les gélules GOA transit :

Le mauvais transit est un problème qui touche beaucoup de personnes et nous n’osons pas toujours en parler. Pourtant il existe des solutions si malgré de bonnes pratiques cela persiste. Les plantes sous forme de compléments alimentaires, sont une bonne solution naturelle. A prendre en cure lors des moments que l’on sait plus propices à ce genre de dérangements, les gélules GOA transit sont faites pour vous soulager.